Gringo, +++-

•Sorti France le : 9 mai 2018
•Synopsis et bande-annonce : gringo (via Metropolitan Films/YouTube)
•Chronique :

 

—  Une info qui prend bien la tête – De belles enflures – Une destination qui tient son rang… dans le cinéma américain  —

Pas filou, t’y passes. Sujet à des états d’âme, t’y passes. Bien dans les clous ou trop obéissant…t’y passes. Donc, à la guerre comme à la guerre et fuck l’amitié et plus encore, le respect !

Une histoire qui aurait pu être un thriller classique pour ne pas dire banale, Gringo dont la mise en scène est bien travaillée, a ce petit second degré qui le rend légèrement tordu et plaisant à regarder.
Donc pas vraiment comédie et encore moins thriller, casting bien fourni pour grosse embrouille, en fait c’est assez compliqué. Donc pour faire simple, on retiendra surtout une Charlize Theron en forme, très en forme dans ce film où vous déduirez que le côté pratique de la vie est que quand tu es malin, tu t’en sors toujours… faut tout simplement avoir l’occasion de le devenir et surtout bien se bouger le cul quand il le faut.
Des histoires qui s’entrecroisent avec des faux-semblants qui mènent loin, plus poussé, ce film aurait pu être bien déjanté façon saga Hangover-Very Bad Trip. Mais, il semblerait que réalisateur ou la prod aient voulu éviter cela… à tort peut-être.
À défaut d’être déjanté, le contenu est quand même bien tordu et immoral à bien des niveaux. Bon film !

« À mon avis, cela ne paye pas d’être honnête ! »

 

  • p.s :  Ha les voisins mexicains ! Meilleurs amis de l’américain surtout pour Hollywood… enfin quand il ne s’agit pas d’un terroriste de la mouvance islamisme radicale ou espions russes. Vive l’amour vache !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *