Everybody knows, +++

•Sorti France le : 9 mai 2018
•Synopsis et bande-annonce : everybodyknows (via Memento Films/YouTube)
•Chronique :

 

—  Prend son temps – Fait un temps douter – Triture les méninges au final, mais pas forcément à cause de la problématique principale  —

Après le temps de choeurs vient le temps des pleurs avec une insoutenable attente. La dislocation d’une femme, les paroles qui deviennent assassines, des sacrifices bien trop généreux pour une fille très dégourdie à qui une révélation aurait peut-être donnée des idées et qui du coup met le doute : Everybody Knows.

Everybody Knows qui met malheureusement la puce à l’oreille – des spectatrices et spectateurs pas trop tordu.e.s de l’esprit donc qui n’auraient pas deviné de quoi il en retournait avec la bande-annonce – c’est un sms envoyé à deux personnes et pour l’une d’entre elles, ce n’est pas du tout un hasard. Si à ce moment là, ce détail avec son titre ne vous auront toujours pas fait comprendre où se trouvait la véritable intrigue de ce film, hé bien cela ne sera pas grave !
Avec ses deux ambiances bien travaillées faisant que de la légèreté, on passe à une ambiance lourde de plus en plus pesante au fil du temps (- à l’image de la transformation de Penelope Cruz -), vous aimerez l’instant où ça part en vrille, les problématiques diverses qui s’accumulent et les doutes qui succèdent à des soupçons voire à des quasi certitudes.
En effet, l’éclatement de choses bien établies, la confiance qui s’érode, une probable vengeance comme une revanche sur la vie, feront de ce thriller un film où vous vous poserez – malheureusement bien trop vite – cette question : « Et si la vraie rançon demandée était : La vérité !? »

Conseil ! Ne pas manquer les premières images du film, car elles interrogent sur la localisation des faits ou des événements. Spoil ou fausse piste de ma part !? Bonne toile !

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *