Deadpool 2, +++++

•Sorti France le : 16 mai 2018
•Synopsis et bande-annonce : deadpool2 (via 20th Century Fox/YouTube)
•Chronique :

 

—  L’enfoiré – Des discussions aussi étranges que profondes – Des barres… mais des bonnes  —

Rares sont les suites réussies. Alors que dire d’une suite où la jubilation est là et jouissance est la sensation que l’on ressent le plus. Oui, que dire d’autre sauf qu’ils n’ont pas intérêt de merder le troisième épisode…si troisième il y a.

Total délire. Ce casse-couille de première, qui met tout le monde à l’amende avec ses punchlines et répliques de la mort, vous fera rire autant de lui que de tous ceux dont il se moque, car il prend cher, mais bien.
Si vous connaissez le personnage, vous savez que vous aurez droit à des subtilités, beaucoup de conneries, de l’improbable et de l’auto-dérision. Par contre côté second degré, satire et absurdité, c’est XXL, mais à gogo, au point où ce second épisode peut parfois s’apparenter à un film de série B.
Trash à souhait, jouissivement gore, des états d’âme qui humanisent le personnage, Deadpool, si vous ne connaissez pas le concept, il vous sera difficile d’apprécier l’originalité de son univers bien à part dans la galaxie Marvel Comics.
De la castagne : « – Oh oui ! Oh oui ! Oh oui ! -«  , du plaisir « – Miam Miam ! -«  ; Josh Broslin en Terminator ou Soldat de l’hiver* « – Copieur – » ; Des bras cassés « – Dans tous les sens du termes -« Deadpool 2 n’est pas loin d’être le meilleur film comic de l’année et meilleur comic-movie – s’il n’y avait pas eu Avengers :  Infinity War juste avant – tout en étant très très trash. On aimera ou on aimera pas, mais comme il est si bien dit : « Tous les goûts sont dans la nature. » Bonne toile !

« L’amitié, c’est buter les pédophiles ensemble. »

 

 

  • * Personnage officiant dans Captain America et Avengers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *