Equalizer 2, +++-

•Sorti France le : 15 août 2018 // Vu le : 19 août 2018
•Synopsis et bande-annonce : equalizer2 (via Sony Pictures/YouTube)
•Chronique :

 

—  Il ne chôme pas – Son intransigeance est toujours un modèle du genre – Idem de son impitoyabilité  —

Toujours un bon samaritain, toujours là, même quand vous ne lui demandez rien, pour qualifier la suite des combats de cet excellent fournisseur à Lucifer en âmes mauvaises et qui ne fait toujours pas dans le détail pour les y expédier, en un terme : Continuité….mais…!

Mais, car contrairement au premier épisode, Equalizer 2 est en fait un bon vrai format film d’action – plus que thriller – avec une première partie calme pour axer tout votre attention sur la seconde.
On apprécie ou pas cette première partie avec une mise en scène sans gros rythme qui mélange action et bons sentiments, car c’est assez long et plutôt calme.
L’exploitation du succès du premier film fait ressentir comme un manque de prise de risque pour assurer le coup, mais au final, ce n’est pas vraiment l’extase avec ce second film.
Malgré l’action dans cette chasse à l’homme, la prise en charge sous l’aile de notre justicier – pas vraiment ordinaire – d’un jeune faux sale gosse, reste le plus intéressant dans le film. Cet acte, qui est comme la grosse caution morale du film, s’apparente à un instant de rédemption, la chance de sauver une vie contre les nombreuses prises, mais elles, de façon justifiée.
Sympa, mais je m’attendais à mieux, surtout à mieux que le premier, donc à titre perso, je suis légèrement déçu. Bonne toile !