Le monde est à toi, +++-

•Sorti France le : 15 août 2018 // Vu le : 19 août 2018
•Synopsis et bande-annonce : lemondeestatoi (via Studio Canal/YouTube)
•Chronique :

 

—  Des personnages à ne pas juger au premier abord – Une bande sonore tonic provocant une certaine nostalgie qui peut, volontairement, contraster avec l’action du film – Un état des lieux de plus des banlieues franciliennes, mais pas en mode apitoyement  —

Braquages, débrouille‎, loosers, des jeunes du genre « On fait ce qu’on veut nous ! » , des raccourcis très fumeuses, dans un film qui les exploite bien mieux que d’autres. ‎

À l’exemple du personnage principal très empathique, on a l’impression que le destin s’acharne contre une catégorie de personnes. Car comme lui, le seul gars qui semble‎ avoir la tête bien sur les épaules, lorsque ceux qui font tout pour s’en sortir…de façon honnête, se retrouvent dos au mur et dans une belle merde malgré tout, on a tendance à se dire que leur karma s’est vraiment fait la malle, mais en aller simple.
Des saluts et amitiés improbables, ‎Isabelle Adjani en pleine forme, Vincent Cassel en pauvre gars ou plutôt grosse merde attachante, dans l’ensemble, vous apprécierez les personnages de ce film, surtout ceux que le cynisme ne tue pas.
Le monde est à toi est, même s’il est moins surprenant, le Le Prophète de 2018, et je n’exagère rien. Bonne toile !‎