Guy, +++++ ♥

•Sorti France le : 29 août 2018 // Vu le : 4 septembre 2019
•Synopsis et bande-annonce : guy (via Apollo Films/YouTube)
•Chronique :

 

—  Un lieu – Des êtres – Une somptueuse performance d’acteur

Un film intimiste qui ne se cache pas, chose flagrante avec le parti pris dans la mise en scène. Les beaux face-à-face entre deux hommes, des face-à‎-face entre un homme et nous – spectatrices et spectateurs – sont surprenants car inattendus.

Guy semble être un film sur la passion qui nous anime, celle qui nous maintient en vie, et aussi sur l’amitié mais la vraie, celle qui ne s’érode pas au gré du temps et des humeurs de chacun.
Nostalgie du temps jadis ? Alex Lutz (Guy) est un artiste qui à sa manière rend hommage à d’autres artistes, que ce soit ceux qui aujourd’hui ne sont plus, ou les étoiles montantes qu’il encourage de fort belle manière. Cependant, il ne se gêne pas d’en égratigner certain.e.s…mais avec du tact.
Beauté et douceur pour l’ambiance du film, du drôle et de l’attachant pour le personnage, de la belle petite musique, la vie d’un artiste, la vie d’artiste pour l’ensemble, Guy vous invite à vivre un backstage comme si vous y étiez, une invitation où vous pourrez vous délecter du talent de chanteur de Lutz, oui, Lutz et pas Guy.
Dans ce film, tout est fait pour que vous y croyez, croire à tout ce que vous regardez.
Les fausses images d’archives faisant que ‎si vous ne connaissez pas Alex Lutz, jamais vous ne direz – hormis physiquement – qu’il s’agit de lui, tant on a l’impression d’avoir à faire à un homme qui raconte l’histoire de son grand-père, cela est très curieux, la sensation est assez spéciale devant l’écran ! Et pour cause, il se peut que vous prenez plus de plaisir à suivre l’artiste Guy Jamet dans ses tournées – même si ce n’est pas votre univers musical – dans ce monde qu’il nous fait découvrir, et que vous focalisiez votre attention principalement sur la perf’ d’Alex Lutz, plutôt de vous intéresser à la quête de celui qui s’est rapproché de lui, ‎ce malgré la complicité qui s’installe. Quête qui, vous le comprendrez très vite, en partie n’est qu’un alibi jus‎tifiant le mode de prise de vue.

Un film sur les artistes donc, aussi sur les besoins comme vivre, dire et de savoir,‎ sur la paternité, sur le couple, la complicité, Guy est un film fait de plein de bons sentiments et comporte des propos très parlants, le tout sans redondance pour le public.
Avec ce vibrant hommage très poétique, Alex Lutz nous fait son show, show qu’il faut absolument qu’il continue et aussi, qu’il continue à s’entourer de guests qui ici sont bien mis en valeur malgré leur courte apparition.
Film intimiste et apaisant mais surtout sincère et pour tous, avec un chanteur populaire interprété par un artiste caméléon, chanteur populaire dont on peut entrevoir des traits de Jacques Dutronc et de Michel Sardou, mais surtout Claude François, Alex Lutz, oh pardon, Guy Jamet est très touchant et extraordinaire. Il nous fait vivre un autre monde artistique.
Guy c’était une bande-annonce qui me donnait envie, une envie satisfaite sinon plus. Bon film !

 

  • p.s :  Préco Bande son, ça swingue !