Play, +++-

•Sortie France le : 1er janvier 2020 __ Vu le : 16 janvier 2020
•Synopsis et bande-annonce : play (via Gaumont/YouTube)

Chronique :

 

Teasing d’entrée — C’est bon d’être jeune — Des souvenirs comme des clins d’œil…mais clins d’œil pour nous public

Ça fait bizarre de voir tous les souvenirs du personnage principal qui parfois sont aussi les nôtres. Certains vogueront entre spleen et sourires attendrissant devant toutes ces images qui les replongeront dans une époque qu’ils avaient parfois oublié ou banni.

Aller voir Play, c’est le faire en étant conscient.e que l’on y verra plein de bonnes choses qui nous parleront, des bons souvenirs en tout genre, quelques faits historiques, mais aussi entendre de la bonne musique.
Les scènes s’enchaînent bien, le mode opératoire côté présentation est je l’avoue très bien vu, car zéro redondance comme cela aurait pu être le cas avec un récit raconté de façon classique.‎
Bien sûr, ce film n’est pas là que pour nous rappeler le et notre bon vieux temps. Comme un nous le fait si bien comprendre, il s’est foiré et bien comme il faut en ne saisissant rien de ce qu’une autre personne attendait de lui…ou l’a t-il volontairement fait ? Cqfd !

La chronologie d’un désastre amoureux, d’un mec qui n’a pas su dire les choses à temps, d’un mec un peu lâche dont l’objectif de la caméra voyait plus de choses que ses propres yeux, Play c’est effectivement nostalgie au programme et se rendre compte du temps qui passe‎.
Bien que sympathique comme film, je lui reproche juste le fait d’être un peu long, ce qui n’enlève rien à son attrait global. Oui, agréable à regarder pour bien des raisons qui concerneront principalement celles et ceux qui se projetteront en lieu et place d’un des personnages du film‎. Bonne toile !

 

  • p.s :  Préconisation pour la bande sonore.

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *