Woman, +++++ ♥

•Sortie France le : 4 mars 2020 __ Vu le : 30 juin 2020
•Synopsis et bande-annonce : woman-vostfr (via Apollo Films/YouTube)

Chronique :

 

Témoignages intimistes de 2000 femmes issues de 50 pays — Haut en couleur — Montagne russe‎ côté sensations …

Impressionnant et beau, ce documentaire qui présente tous les types genres de femmes, d’éthnies, de tribus donc de confessions religieuses bien diversifiées, s’apparente à un inventaire sur leur ressenti plus qu’à une radioscopie stricte sur leur condition de vie.
Leurs différentes premières expériences de leur vie de femmes, comment elles font avec ce monde et ses regards, le fardeau que cela peut parfois être d’être une femme… car il y a les hommes, certains hommes et rites culturels souvent désuets… Woman !

Règles aka menstruations, excision, charges mentales, impuissance face à leur faiblesse physique, inégalité, réussites, défaites, la société patriarcale ou machiste ; Sourires, larmes, trahisons, différentes expériences, les attentes des autres, la non transmission ou protection des aîné.e.s, violences, la tyrannie de l’apparence et de notre monde sur elles, mais aussi doutes, la féminité, ce qu’elles aiment et qu’elles détestent, etcetera …‎
Bouleversant, touchant, l’instant que l’on vit est incontestablement instructif et bien que parfois douloureux, les rappels qui s’y trouvent sont justes, éloquents et très parlants.
Dans ce documentaire, l’homme n’est pas vraiment en odeur de sainteté, mais il n’y a rien dedans qui soit injuste envers lui, envers ceux dont le comportement est déplacé.

Grave, drôle‎, sincère, direct, libres dans la parole elles le sont toutes, vraiment toutes, au point que cela fera tout drôle – à quelques uns surtout – de voir des femmes d’un certain âge/cultures parler si ouvertement de plaisir ou de sexe.
Oui, il y a aura des instants gênants, d’autres douloureux, certains seront tendres, complices ou chargés en émotion, mais tous se regardent, tous s’écoutent.
‎On comprend ou avons la confirmation – entre autres sujets – qu’il existe beaucoup de femmes sur Terre, donc différentes sexualités et autant de façon de la vivre, donc d’en parler.

Woman ! Je me risque à dire que le public qui se retrouve face à ces femmes et à leurs témoignages n’en menera pas large durant et après le visionnage.
Des visages, des mots. Des visages, des témoignages. Des visages, des faits. Des visages, des Êtres vivantes à part bien entière. Bonne séance à toutes et à tous !

 

 

« La violence s’épanouit dans le silence »

« Parce que tu es une fille ! »

« Être une femme, ce sont des étapes plus nombreuses à passer que des garçons »

« Ce sont les femmes qui doivent se bouger pour prendre une place. Elles ne doivent pas attendre qu’on leur donne cette place »

 

  • p.s :  Le passage d’une la femme qui parle de son plaisir qu’elle assume : le sexe. C’est direct, brut, mais surtout très beau.

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *