Antigone, ++++

•Sortie France le : 2 septembre 2020 __ Vu le : 13 septembre 2020
•Synopsis et bande-annonce : antigone-vostfr (via Maison 4-3/YouTube)

Chronique :

 

Une détermination qui se lit dans ses yeux Basculement vers une radicalité humaniste Il y a peu de combats sans dommages ou sans conséquences

Film qui navigue entre deux cultures et deux régions, Antigone est un film particulièrement dramatique où le sacrifice et la survie sont en son coeur, ‎le mélange des genres est aussi de la partie pour ce qui est de la forme.

Antigone le film s’inspire d’une histoire mythologique grecque et la réalisatrice, qui a fait le choix de l’adapter sur grand écran, ne s’est pas contentée de la suivre à la virgule et faits près.
On assiste bien à un combat, à une lutte non pas pour que justice soit faite, mais ‎pour respecter les obligations des liens du sang et il faut reconnaître que prendre une famille de Kabylie – immigrée au Québec pour fuir la mort – dont la culture est très forte‎ est très bien trouvé. Mais, on a aussi l’impression qu’à travers la provenance et le parcours de cette famille, la réalisatrice voulait faire passer d’autres message‎s.
En effet, avec une juge d’origine roum‎aine, elle semble vouloir montrer que l’intégration fonctionne bien là-bas‎… au Canada ; Une famille d’immigrés dont la plus jeune est une tête en cours, comme pour montrer les biens faits du bon système scolaire du pays ; Elle évoque les sacro-saintes cultures et croyances qui nous forgent, qui sont pour certain.e.s des piliers de leur vie ; ‎Elle montre que les jeunes ont encore et toujours l’esprit de rebellion et de résistance ; Mais elle montre surtout la puissance de la dévotion de femmes en colère et de leur esprit de survie, tout en semblant faire passer ce message : « On ne connaît jamais trop sa famille. »

Enfreindre la loi pour sauver sa famille en n’ayant pas peur d’un duel avec la Justice de votre pays d’accueil qui au final ne sera peut-être jamais votre terre d’adoption‎ ; Devenir malgré soi le visage, l’icône de la résistance‎ et ne pas courber d’échine malgré l’enchaînement de problèmes avec les répercussions qui s’abbattent sur soi… film sur les choix et la responsabilité, les aspirations légitimes de chacun versus le combat des autres, sur l’acceptation ou non d’une main tendue, de la non-greffe lors d’une émigration qui donne l’impression d’un retour à la case départ, ‎Antigone ce sont des histoires fortes d’amour et de dévotion avec une rebelle‎ intelligente qui agit avec son cœur, qui n’a pas peur d’endosser le poids des erreurs et les maux des autres‎, ainsi que d’être humaniste en prenant la défense de personnes faibles comme si cela était une réaction innée chez elle.

Antigone, film qui évoque aussi la solidarité, est une œuvre qui mue tout au long du développement de son récit, comme son personnage principal. Le ressenti aussi évolue et certain.e.s d’entre-vous serez en mode petit ascenseur émotionnel devant cette histoire décousue dont il n’y a pas que la concernée qui tombe des nues quand des révélations sont faites. À certains moments, ses renversements de situations saisissent son public.‎
Mais Antigone pour moi, parmi ses nombreuses thématiques, ce sont tout d’abord deux personnages féminins. La première est cette matriarche qui à elle seule incarne le monde de ses petit-enfants tel un phare est le point de repère de marins en situation délicate, une grand-mère matriarche qui représente dans ce film la Kabylie dont une part de son histoire et les « Hbibi » sont évoqué.e.s. Elle représente la Culture kabyle et un chant venant de la voix et des entrailles de cette dite matriarche donne des frissons. Oui, elle incarne une culture forte, une culture qui habite ses hôtes même à des milliers de kilomêtres de leur terre montagneuse natale.
La seconde est la rebelle, rebelle dont le visage de la jeune actrice qui l’incarne éblouit. Bon ciné !

 

« Juste dire la vérité ne suffit pas à défendre son image »

 

 

  • Nb :  Le film est une adaptation moderne de la pièce Antigone de Sophocle, une tragédie familiale et une lutte idéologique. Antigone, personnage de la mythologie grecque, est la fille d’Œdipe.

 

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *