White riot, ++++

•Sortie France le : 5 août 2020 __ Vu le : 15 septembre 2020
•Synopsis et bande-annonce : white-riot-vostfr (via The Jokers/YouTube)

Chronique :

 

 

Le National Front Movement, gros décryptage Décryptage en tout genre avec des surprises pas toutes bonnes (Cf. Clapton) Mais surtout décryptage des anglais face au racisme qu’ils découvrent, des anglais activistes qui connaissent et acceptent leur histoire, donc leur héritage

« Des gens ordinaires combattant le racisme » , White Riot est un documentaire à l’image des films anglais : Atypique ! En fait, comme pour les films britanniques, ce sont les personnages et leur caractère qui font le job.

« Rock Against Racism qui se traduit par… Le Rock contre le Racisme » , c’était du « Militantisme culturel ! »
‎Ce documentaire confirme que la musique, donc que la culture surtout le melting pop culturel, guérit bien des maux.
‎Il est instructif, comporte des beaux portraits ainsi que des belles photographies, vous entendrez de la bonne musique dont celle dominante du groupe punk The Clash, aurez droit à des grandes histoires, à d’excellentes explications.
Montre qu’il y a toujours un problème avec la Police qui choisit un camp qui n’est curieusement pas celui de l’ouverture et de l’humanisme, alors qu’elle devrait être neutre pour protéger, servir, faire respecter les règles ainsi que le droit (‎- ceci est ma vision très personnelle et quel que utopique de leur rôle -), White Riot est utile et bien malheureusement est actuel. Oui, les faits exposés datent de 1978 !

Légère déception toutefois. Je m’attendais à bien plus de musique, à plus de Sex Pistols et de The Clash. White Riot est un très bon documentaire sur le combat contre le racisme, pas un documentaire musical, il faudra, vous aussi, vous dire cela.
Son ‎message est très clair : Il faut rester vigilant, car « La lutte est loin d’être finie. » Bonne toile !

 

« Le Rock contre le Racisme » , c’était du « Militantisme culturel ! »

 

 

  • p.s :  ‎Alors que rien – culture et provenance – ne me prédestinait à rencontrer cette musique, je ne comprenais pas pourquoi j’aime tant le rock quel que soit sa forme. Le présent documentaire White Riot est bon début de réponse !

 

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *