Hunger Games 2 : L’embrasement, ++-

 

Une Grosse séquence émotion – Longue longue mais longue séquence de mise en place – Encore plus de perversités.

Long et plus pompeux que le premier opus, H.G 2 est à prendre comme un intermède, une passerelle vers l’épisode 3, oh surprise !

Une suite, la grande tendance du moment des grosses production pour ce type de films, comme pour Harry Potter, qui laissera pas mal de spectateurs sur leur faim.

Ils exploitent le filon bien comme il faut. Business plus fort que plaisir et le respect du spectateur.

 

  • P.S :  A star is born. Jennifer Lawrence
  • Adaptation cinématographique basée les romans éponymes de Suzanne Collins.