Black Swan, ++++

2011_013_black-swan

 

Compétition – Paranoïa – Possession.

Un thriller à sensation devant lequel on ne frisonne pas que par le simple plaisir de voir une Natalie Portman excellente dans un rôle déjanté et très technique, mais aussi pour Vincent Cassel – toujours au rendez-vous en ce qui concerne la justesse pour les rôles de mégalomane – qui dans ce rôle sur-mesure arrive à nous épater. À travers son personnage, à lui seul, il retranscrit l’Exigence du milieu lisse et clean en apparence mais impitoyable de l’intérieur, son intransigeance et sa perversité sont un must. Pourtant ce n’est comme si n’avait pas l’habitude de voir Vincent Cassel en enfoiré de première.

Oui Black Swan est un « beau » témoignage sur un milieu où la compétition est sans pitié et sur la rudesse de ce métier.

Un tourbillon d’émotions bien orchestré qui nous balade bien tout de même.

 

 

  • P.S :  Mention spéciale à Winona Ryder.

 

@cineprochereviews

2 réflexions sur “Black Swan, ++++

Les commentaires sont fermés.