Esther, ++++

2010_002_esther

 

Appât – Jeu de dupe – Naïveté.


« Diviser pour mieux…détruire ».
Chukky se serait-il réincarné ?

Une tension fortement palpable et la « gamine » donne le ton d’entrée.

Les ingrédients du film d’épouvante sont là et bien mixés. Vous n’allez pas forcément être effrayés mais plutôt être très très très inquiets au vue de la perversité et de la méchanceté auxquelles vous assisterez. Vous aurez tout de même des petites doses de sursauts.

Pour bien comprendre le pourquoi de la chose, nous avons tout de même droit à un moment de culture générale qui crédibilise le tout, mais qui dès lors rassure encore moins et on sent que ça va bien partir en vrille.

Oui, c’est flippant. Oui, ça fout les chocottes. Rien que l’affiche dans les stations de métro interpelle et inquiète.

P.S : Vous n’aurez plus le même regard pendant un long moment en croisant les gentilles petites filles à couettes. Attention aux doutes qui pourrait insidieusement s’immiscer en vous.


 

@cineprochereviews

Une réflexion sur “Esther, ++++

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *