Laïla in Haïfa, ++++

Sortie France le : 1 septembre 2021 __ Vu le : 9 septembre 2021
Synopsis et bande-annonce : lailainhaifa-vostfr (via Epicentre Films/YouTube)

Chronique :

 

Atmosphère étrange — Femmes au premier abord plus « libres » et « décidées » que des hommes paumés — Film assez surprenant dans sa forme et son contenu

Palestinien-Israélien-business, mais ici c’est plus Palestinien-Israélien : rencontres qui offrent souvent des beaux moments même si quelque fois c’est tendu, et que cette tension n’a aucun lien avec les événements politiques dans la région.

Belle musique, de la création artistique en toile de fond, plans longs, plans très longs et plans séquences bien faits – la scène d’intro avec un plan…long sur un détail ou plutôt un objet comme pour mentionner une particularité côté relation – à bien des moments, devant Laïla in Haïfa, il ne faut pas être pudiques pour bien apprécier le contenu global de ce film à sketches et choral qui brouille bien les pistes.
Les nombreux échanges sont riches, souvent beaucoup de sagesse ou de choses instructives s’en dégagent. Autre trait très intéressant du film, il montre un lieu très ouvert et éclectique, un lieu facile d’accès, un lieu où être soi n’est pas un problème…enfin dans une certaine limite.

Avec son fond qui évoque autrement la relation amoureuse et les imbroglios satellites attenantes, ce film y va froidement et parfois frontalement quand il explore la vie de ses personnages : Leur jeu avec le feu, la mélancolie et spleen de certains, leurs aigreurs et amertumes.
L’intrigue est complexe, car ‎entre les cachoteries, les rancoeurs, les inquiétudes, les ambitions des uns et des autres, il y a une quelque chose, mais impossible de savoir quoi ? Une certitude toutefois,‎ avec les portraits de personnes ou de couples qui sont présentés, l’ambiguïté semble être au coeur du film.

Œuvre intimiste assez voyeuriste, oui ! Mais aussi film engagé dont la délicatesse de prise de position en tout genre contraste avec le brut de certaines scènes, ‎il y a divers intérêts à voir Laïla in Haïfa.
Le plus attractif avec lui demeure le fait qu’il y a un jeu avec le public via un mélange des genres qui n’est inintéressant ! Bon film !

 

 

« Il faut faire ce que l’on a à‎ faire, pas seulement en parler »

« Quand la politique tombent entre les mains d’amateurs, c’est très dangereux »

 

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *