Le capital au XXIE siècle, +++++

•Sortie France le : 22 juin 2020 __ Vu le : 2 juillet 2020
•Synopsis et bande-annonce : lecapitalauXXIemesiecle-vostfr (via Diaphana Distribution/YouTube)

Chronique :

 

De l’histoire avec un grand H — Vérités avec un grand V — Un documentaire qui se veut être optimiste, mais avec un petit « o » pour moi …

Des faits historiques comme la chute du mur de Berlin et d’autres de notre ère, Monsieur Piketty et de multiples intervenant.e.s nous racontent le monde économique mais le capitaliste pure, cela  en nous le résumant de façon factuelle.
Dans ce documentaire dont tout le récit est très clair, où on nous fait comprendre que tout est lié, si vous ne comprenez pas, je me risque à l’invective suivante : « Vous êtes peut-être de mauvaise volonté ou de mauvaise foi tout court ! »

Sur de la bonne musique contextuelle r’n’b et soul dont les paroles sont traduites, des images en tout genre qui évoquent des périodes comme celle esclavagiste, celle de la domination coloniale, celle de la révolution industrielle ou encore celle de la domination militaire, tout en décortiquant le problème, IL apporte des précisions et des propositions.

Le Capital au XXIE siècle, on y apprend en autres :
-Qu’à l’époque, Empire britannique et française = les deux anciens plus grands empires colonialistes du monde. Le reste du monde travaillait pour elles.
-Comment se stoppait une grève autrefois.
-Que le nationalisme est souvent utilisé par les riches et l’Institution politique pour détourner l’attention sur leurs actions et que cette méthode amène souvent à des guerres. Il est mentionné qu’à terme, le défoulement sur les étrangers qui n’est qu’une action par défaut orchestrée par ladite Institution politique et les mouvements politiques nationalistes, est effectuée pour cacher leur faiblesse de ne pas pouvoir faire payer les grosses multinationales, mais pas n’importe lesquelles. Les concernées sont celles qui ne payent pas leurs taxes et impôts car elles sont intouchables, rendant de fait stériles les actions visant à détourner l’attention…enfin, pas pour celles et ceux qui sont harcelé.e.s à cause de leur foi religieuse ou de provenance légèrement trop à l’est ou sud…du côté de l’Afrique par là quoi !

Le Capital au XXIE siècle, IL fait aussi comprendre :
-Qu’Adam Smith, le père du capitalisme moderne, était un sacré visionnaire (- tout ça, à une époque où l’Intelligence artificielle n’existaient pas, comme quoi ! -)
-Que nous ne comprenons rien en nous contentant uniquement de vouloir détruire un système qui de toute façon sera remplacé par un autre similaire ou bien pire.
-Que les années 70 avec les pays du golfe pétrolier comme nouveaux acteurs ont été un gros tournant, et que maintenant c’est celui avec les asiatiques, plus précisément la Chine, qui effectue un capitalisme d’État avec l’ambition d’être la première puissance économique mondiale dans 10 ans.
-Il fait comprendre les dégâts de l’influence du modèle américain quand il est exporté et imposé au reste du monde.
-Esclavagisme, fascisme, lutte raciale… l’être humain semble vraiment s’apparenter à une plaie, LE fléau de la Terre, une race qui apprend peu de ses erreurs et que malgré les nombreuses erreurs du passé justement, les process changent guère et quand ils changent, c’est pour donner l’illusion que cela a changé. La récurrence des faits aux États-Unis d’Amérique est prise pour exemple.

Le Capital au XXIE siècle, Le plus dur :
-Avec beaucoup de cynisme, il informe sur le fait qu’une guerre n’est absolument pas une chose néfaste pour le capitalisme, bien au contraire.
-Qu’il faut regarder plus souvent les Simpson et Les Griffin.* En effet, il semble que le cynisme de leur contenu soit d’un terrifiant réalisme.
-Vous aurez mal à votre cuir durant l’explication sur l’évolution du marché du travail (l’ubérisation) ainsi que celle sur les dégâts générationnels qu’engendrent les mouvements des capitaux dans un circuit fermé.
-Pas mal d’entre-vous devrez accepter des faits comme : le triste constat que « les dés sont pipées » et qu’à la fin des crises, les victimes demandent des comptes aux responsables, les capitalistes de tous les corps de métiers confondus, celles et ceux qui leur on fait tout perdre. Ils le font à leur manière et bien souvent, leurs actes qui sont critiquables sont légitimes, donc…!

Thomas Piketty, Kate Williams, Suresh Naidu, Rana Foroohar, Gillian Tett, Joseph Stiglitz, Francis Fukuhama, Paul Mason, Gabriel Zucman, Ian Bremmer, Lucas Chancel, Bryce Edwards… et j’en ai probablement oublié, sont les économistes et spécialistes qui nous informent avec des mots simples, des propos concis et clairs et de nombreux exemples très parlants.
L’évolution du capital (- pas le vôtre petit.e.s épargnant.e.s, mais celui des fortuné.e.s et de leur patrimoine qu’ils sauvegardent et font croître -), celle du capitalisme et ses idéologies, ce documentaire est très fort !
Riche côté sujets et exemples, parfait côté montage et rythme, facile d’accès, il est tout public, mais… il en met des bonnes côté claques, surtout lors du test : joueurs pauvres vs joueurs riches durant lequel le comportement de chacun est étudié. Bonne toile !

 

« Ce sont les frontières d’argent qui limitent la mobilité sociale. Les études ne permettent pas de monter très haut ! »

« Chez les riches, l’héritage est une obsession. Comme pour la Royauté, cela est afin de protéger ses richesses et ses pouvoirs » (contraction d’un ensemble de propos)

« Nos enfants sont la main-d’œuvre disponible. »

« On ne peut pas taxer ce que l’on peut pas bien mesurer »

« Les détenteurs de capital s’en tirent bien mieux que le commun de mortel. Parmi eux, les entreprises technologiques. »

« La richesse héritée produit un revenu »

« Le souci est la concentration du Capital. Si chacun en possédait ne serait-ce qu’un peu, il y aurait moins de problème »

 

 

  • Adaptation ciné du Best-seller littéraire international éponyme écrit par Thomas Piketty et paru en 2013 (Pas lu.)
  • *Les Simpson / Les Griffin : séries animées diffusées à la télé.
  • p.s :  Allez savoir pourquoi, mais je déconseille très fortement ce docu aux pessimistes…ainsi qu’à celles et ceux qui se biberonnent aux théories complotistes.

 

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *