Les Éternels (Eternals), ++++

•Sortie France le : 3 novembre 2021 __ Vu le : 4 novembre 2021
•Synopsis et bande-annonce : les-eternels-eternals-vostfr (via Marvel Studios/YouTube)

Chronique :

 

L’Histoire de la Civilisation humaine revisitée — Un petit cours de science humaine pas dégueu — Après Thanos …

Allez, je prends un chemin de travers. S’il paraît que ce film est un upgrade de toutes les productions comic movie passées, alors Les Eternels est l’anti X-Men.
La raison !? L’un s’apparente à un film grand spectacle humaniste et intello quand l’autre est du grand spectacle avec du vide abyssal. C’est dur, mais c’est un peu ainsi que je l’ai perçu.

Critique sur le rang et la hiérarchie évidente trop ancrée dans la tête de beaucoup depuis tout jeune – comme de faire croire en une évidente victoire si on suit un puissant homme plutôt qu’une « faible » femme – ‎ Les Éternels se regarde de deux manières.
En mode comic-movie. Donc se regarde comme un film grand spectacle dont on se fout du fond, ce qui engendra un probable ennui pour une partie de son public.
En mode tranquille et ouverture d’esprit. Dans ce second cas, vous pardonnez au film son faux rythme et apprécierez ses nombreux messages, tout autant que ses effets spéciaux bien faits et pas en surdose.

Pour ce qui est de son côté « intello » , du fait d’être progressiste et avant-gardiste :
– Les Célestes, Les Éternels, Les Déviants et les autres insignifiants êtres vivants qui ne servent qu’à nourir les très grands, tient, serait-ce là un parrallèle avec : Les grands patrons, les cadres sup, les agents de maîtrise et….les salariés qui eux permettent l’émergence de la richesse des premiers ? Oui, la probabilité d’une comparaison non fortuite est bien là.
La thématique de « La Hiérarchisation » n’est qu’une des nombreuses dénonciations sociétales des Éternels‎ que l’on peut qualifier sans injure de film intello, tant il comporte de critiques sous forme de métaphores ayant pour but – une fois décodées – de remettre certaines choses à leur juste place ;
– Ce film est aussi un grand instant de culture générale pas seulement sur l’histoire de l’Homme, mais aussi sur celles et ceux qui auraient façonné notre monde. En gros, vous aurez droit à une interprétation assez intéressante de l’Histoire de l’humanité et de son héritage, donc de la transmision de ces Êtres et guides supérieurs – ayant existé ou pas – aussi avancés qu’éclairés, qui ont fourni aux pauvres et perdus terriens des outils et un bagage intellectuel pour leur permettre de modeler la Planète qui les accueil‎le et les nourrit, ce pour en faire un monde « meilleur » ;
– Le présent comic-movie est melting pop, fait la part belle à la parité, à la mixité ainsi qu’à la diversité. La représentation sociale et sociétale ainsi que l’humanisme sont vraiment ses piliers ;
– Il est en même temps une critique ouverte du genre humain et fait un point sur son évolution ;
– Il contient de nombreuses métaphores, extrapolations et alertes comme avec l’exemple de la fonte des glaces qui libère des choses que nous ne pouvons et ne pourrons pas contrôler. (- Très fort et surtout bien vu ! -)
– Parce qu’il faut de la positivité et laisser un peu d’espoir, il met en avant la force pouvoir du sentiment amoureux.

Pour son côté comic-movie, donc le spectacle :
-Vous assisterez à une rebellion perpétrée par des renégats humanistes qui se sont un peu trop attachés à celles et ceux qui sont vouées à disparaître ;
-Force bleu, Force vert, Force rouge, Force jaune, Force blanc, Force violet etc…, vous ne serez pas entrain de regarder Bioman. Non ! Vous serez plutôt devant celles et ceux qui pourraient être les ancêtres des Avengers, mais aussi de toutes les super-héroïnes et tous les super-héros quel que soit l’écurie.
Et oui, tout ayant un début, donc un ancètre, je suis persuadé que vous apprécierez de voir celles et ceux qui auraient transmis leurs dons, pouvoirs et intelligence aux personnages des récentes adaptations cinématographiques de comic-movies Marvel et DC.
‎Toutefois, attention devant Les Éternels. Si vous avez l’impression que les mondes se télescopent, pas d’inquiétude. Oui, parfois en un personnage, il se peut que votre cerveau fasse un blocage du fait de confondre les univers avec du DC Comics chez Marvel Studios.
(!! Spoil !!!) Exemple, en un personnage « Makkari » on a l’ancêtre de Quicksilver (Marvel) et Flash (DC).

Ambiance film science-fiction sérieux à la Denis Villeneuve avec Premier Contact et effet spéciaux sobres qui ne sont pas à profusion – il y a pile ce qu’il faut – Les Éternels de Chloé Zhao (The Rider, Nomadland) est très bien fait en tout, est plutôt passionnant même si il est sans réelle exaltation.
Produit pour un très, très, très, très, large public – en mode inclusion quoi ! – , disons qu’il est assez consensuel. Bonne toile !

 

« Sans leurs faiblesses, les humains ne seraient pas les humains »

 

 

  • p.s :  Très très très gros gros coup de coeur pour le personnage qui serait l’ancêtre de Flash.

 

 


 

@cineprochereviews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *